Après plus de 4h de shows live avec les plus grands DJs du moment, la 10ème édition peut se définir comme étant une soirée mémorable !  Après The Avener, Feder, Felix Jaehn, Ofenbach, Synapson, Lost Frequencies, Richard Orlinski, Domenico Torti, Gaetan Laurent, ce fut au tour de Kungs, Martin Solveig puis Justice de clôturer cette si belle soirée.

Cette édition, Virgin a mis la barre très, très haute. Une line-up de qualité, un agencement de la salle pour satisfaire tous les auditeurs invités GRATUITEMENT et des goodies à n’en savoir que faire.. Mais comment va faire la radio pour se surpasser la prochaine fois ? En effet, la rédac’ a eu un gros coup de coeur sur l’emplacement du DJ qui était en plein milieu de l’AccorHotels Arena avec une plateforme tournante afin que les DJs puissent interagir avec tout le public. Que demande le peuple ?

Zoom sur la performance qui a marqué la rédac’ :

On peut être fiers de nos djs, il ont montré que les francophones savent y faire avec la musique. Toutefois, un petit prodige tout droit venu d’Allemagne s’est lui aussi imposé comme « ambianceur de folie » selon Stéphanie 28 ans. À 23 ans, ses morceaux ‘Feel Good’ ou encore ‘Hot 2 Touch’ se sont facilement faits une place dans les classements EU. Nous vous parlons bien de Felix Jaehn. Ses sons, électro et rythmés, sans oublier la petite touche de funk, n’ont pas manqué de charmer les 17 000 festivaliers présents à Bercy.

Déception : Un petit bémol..

Après avoir eu l’occasion de voir Ofenbach en festival cet été, nous avons été déçus de voir que le duo n’avait que 15 minutes pour faire danser Bercy. Une prestation vivement appréciée mais bien trop courte à notre goût. A peine le temps de jouer ‘Be mine’ et ‘Katchi’ que le duo devait déjà quitter la scène. Ce qui nous a laissé un petit peu sur notre faim surtout au vu du travail de qualité pour donner une si bonne dynamique à un mix aussi court. Cesar et Dorian ont quand même réussi à nous faire le fameux drop où tout le monde s’accroupit avant de sauter dans tous les sens. Merci les gars !

Mais une agréable surprise

Une agréable surprise du côté de Kungs. Nous qui pensions que son style rejoignait celui de Petit biscuit avec un côté beaucoup plus chill, Valentin a démontré qu’il sait aussi enflammer une salle avec des  remix bien à lui des Red Not Chili Peppers, de Daft Punk sans oublier bien sûr les tous premiers titres de son album Layers. Il a littéralement conquis la salle avec les flammes tout autour du deck des DJs. Si vous venez de Lille, vous pourrez d’ailleurs le retrouver ainsi que Martin Solveig et Ofenbach au North Summer Festival qui se déroulera pour sa deuxième édition au Stade Pierre Mauroy à côté de Lille le 23 Juin 2018. Ne tardez pas ! Toutes les infos juste ici.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire